AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» formation squad
Sam 1 Aoû - 14:54 par Fsgt Mc Culluck

» Présentation
Mer 22 Juil - 17:06 par david@gi-mini.com

» first military
Mer 22 Juil - 17:05 par david@gi-mini.com

» Assemblage de tenues
Lun 26 Jan - 12:01 par Hougnat

» [VIdéos d'époque] Private SNAFU - Vidéo enseignement au GI's
Jeu 7 Aoû - 21:52 par benluft

» Marquage de l'équipement
Mar 5 Aoû - 15:16 par benluft

» [Matériel US Army] M41 field jacket
Dim 3 Aoû - 23:37 par benluft

» Normandie/D-day/Gi-mini/leslufteaux
Mar 17 Juin - 5:31 par david@gi-mini.com

» Choix d'une division de référence...
Mer 11 Juin - 20:42 par jeepo

Liens
 
 
 
 

Partagez | 
 

 [Matériel US Army] Le système Hedgecutter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dimi

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: [Matériel US Army] Le système Hedgecutter    Jeu 7 Fév - 0:59

Lors des combats en normandie les blindés sont confrontés a un problème important : Les haies normandes .
En effet lorsque un blindé essaye de se frayer un chemin a travers les haies les blindés sont exposés au tirs d'armes antichar ( dessous non blindé )

Pour parer au problème le sergent Curtis G. Culin invente un mécanisme assez efficace .

Pour cette invention, le sergent Curtis reçut la Legion of Merit.
le sergent Curtis G. Culin sert comme tankiste dans le 102e escadron de reconnaissance de la 2e division blindée américaine lorsqu'il combat en Normandie .
Il poursuivit le combat en France et fut grièvement blessé quatre mois plus tard par une mine dans la forêt de Huertgen et perdit une jambe. Après son retour aux États-Unis, il poursuivra une carrière de vendeur. Il meurt en 1963 à 48 ans

Le sergent Culin mit alors au point alors un dispositif simple mais ingénieux, à l'avant de son char des lames d'acier leur permettant de franchir les haies en les tranchant à leur base. Ces lames avaient été fabriquées à partir des "hérissons tchèques", sorte de chevaux de frise en poutrelles d'acier, que les Allemands avaient disposés sur les plages normandes pour éviter le débarquement des chalands et péniches allié.

Le général Omar Bradley fut invité le 15 juillet à venir voir une démonstration du dispositif et convaincu ordonna immédiatement que le plus de tanks possibles en soient équipés, d'autant que le lancement de l'opération Cobra s'annonçait. Lors de la percée sur Saint-Lo, environ 3 tanks sur cinq possédaient un "hedge-cutter". L'aspect du dispositif valut aux tanks équipés le surnom de "rhino" pour sa ressemblance avec la corne de l'animal.

Ce dispositif permit aux troupes américaines de retrouver leur mobilité en favorisant l'assaut combiné entre l'infanterie, les blindés et l'artillerie. Selon le général Bradley, ce hedge-cutter sauva la vie de milliers de soldats américains

Le 10 janvier 1961, Dwight Einsenhower, ancien commandant en chef des forces alliées en Europe, lors de l'un de ses derniers discours comme président des États-Unis, devant l'American Society of Mechanical Engineers, mentionna le sergent Culin et son invention :

« Il y avait un petit sergent. Son nom était Culin, et il avait une idée. Et cette idée était que nous pouvions accrocher des lames, des grandes et grosses lames d'acier sur le devant de ces chars, et en avançant, ils trancheraient tous ces talus au niveau du sol - ils les traverseraient à hauteur des lames - les emporteraient sur eux un petit moment comme un camouflage. Et cette idée fut portée au capitaine, au major, au colonel, et assez haut pour que quelqu'un en fasse quelque chose - et ce fut le Général Bradley - et il le fit très rapidement. Parce que cela semblait une idée folle, ils n'allèrent pas aussi vite jusqu'aux ingénieurs, car ils craignaient les conseils techniques et alors quelqu'un posa la grande question : "Où allez vous trouver l'acier pour tout cela ?" Bien, heureusement les Allemands avaient essayé de nous empêcher d'accéder aux plages avec de grands chevaux de frise en acier, de grandes croix, il y avait tout un tas de grosses barres d'acier sur les plages où les Allemands les avaient laissées. Alors il les prit, les façonna - et cela marcha bien. Le plus gros et plus joyeux groupe je suppose de toutes les armées alliées cette nuit-là étaient ceux qui savaient que ce truc fonctionnait. Et il fonctionnait magnifiquement. »


Herrisson tchèque :


Différents montages de "Rhino" ou "hedgecutter"







Le Sergeant Curtis G. Culin :


Fabrication du dispositif :



Monument erigé en l'honneur du Sergeant Culin dans sa ville natale :

Revenir en haut Aller en bas
 
[Matériel US Army] Le système Hedgecutter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GI-Mini :: Us GI Story: Histoire de l'armée américaine. :: Le matériel.-
Sauter vers: