AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» formation squad
Sam 1 Aoû - 14:54 par Fsgt Mc Culluck

» Présentation
Mer 22 Juil - 17:06 par david@gi-mini.com

» first military
Mer 22 Juil - 17:05 par david@gi-mini.com

» Assemblage de tenues
Lun 26 Jan - 12:01 par Hougnat

» [VIdéos d'époque] Private SNAFU - Vidéo enseignement au GI's
Jeu 7 Aoû - 21:52 par benluft

» Marquage de l'équipement
Mar 5 Aoû - 15:16 par benluft

» [Matériel US Army] M41 field jacket
Dim 3 Aoû - 23:37 par benluft

» Normandie/D-day/Gi-mini/leslufteaux
Mar 17 Juin - 5:31 par david@gi-mini.com

» Choix d'une division de référence...
Mer 11 Juin - 20:42 par jeepo

Liens
 
 
 
 

Partagez | 
 

 Proposition de réglement intérieur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
david@gi-mini.com

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Proposition de réglement intérieur...   Sam 2 Mar - 2:53

Voilà le fruit de mon travail pendant les vacances, qu'en pensez vous?

Le présent règlement a été réalisé afin d’optimiser la qualité des reconstitutions, ainsi que dans un souci de sécurité. Il est remis à tout nouvel adhérent de l’association qui dès qu’il a intégré l’association doit le connaître et le respecter.

Généralités :

Aucun membre ne fera officiellement partie de l’association avant d'avoir participé à au moins une activité associative, avoir remis au secrétariat une copie de sa pièce d’identité, des éventuels documents inhérents à l’activité (facture d’armement, licence de tir, permis de conduire vl/pl/moto, sauveteur secouriste etc) et s’être acquitté de sa cotisation.
Aucun prosélytisme ou militantisme politique n’est accepté lors des reconstitutions ou sur les supports en rapport avec l’activité associative(forum/facebook etc).
Aucune agressivité vis-à-vis de reconstitueurs belligérant n’est tolérée.
Les membres mineurs sont sous la responsabilité de leurs parents quelle que soit les activités qu’ils réalisent. Les mineurs désirant s’inscrire et dont les parents ne seraient pas adhérents devront avoir au préalable obtenu leur accord officiel. Ces derniers devront avoir été mis au courant, par un membre du bureau lors d’un entretien, du contenu des activités de l’association et devront avoir donné leur aval écrit pour chaque déplacement.
Les membres participants doivent connaître et respecter leurs limites physiques, ils doivent faire part à leur supérieur de ces limites afin que ceux-ci ne les poussent pas à les dépasser. Ils ne doivent pas hésiter à arrêter toute activité dès que cela s’avère nécessaire pour leur santé.
Les contraintes extérieures personnelles ne peuvent pas être prisent en compte lors des activités (garde du chien/ fatigue/ prière…).
Le port de la tenue associative est proscrit en dehors des activités associatives sauf accord du bureau.
La communication doit être laissée aux membres du bureau. L’adhésion à l’association inclus de fait le renoncement au droit à l’image.
Les membres sont tenus de participer, dans la mesure de leurs possibilités, aux activités de l’association et à se conformer strictement aux horaires de début et de fin d’activité.
Les membres doivent répondre aux diverses sollicitations quant à leur présence éventuelle sur les activités.
Les membres doivent être porteurs de leur carte d’identité.
Les membres doivent être à jour de leur assurance de responsabilité civile.
Les membres s’engagent à avoir en toute circonstance un comportement exemplaire.

1- Les adhérents :
Les membres sont tous égaux en droits et en devoir.
Tout adhérent doit respecter l’authenticité due à l’activité quel que soit le domaine (attitude, habillement, nourriture, équipement,...).
Chaque uniforme, habit ou équipement doit être réaliste c'est-à-dire rigoureusement exact. Il est donc préférable d’en discuter, avant même de commencer à le constituer, avec les spécialistes du groupe. Cela évitera des erreurs et surtout des frais supplémentaires. Une liste des effets sera remise aux nouveaux adhérents qui devront faire leur maximum pour s’y conformer au plus vite.
Aucune décoration, brevet, insignes de spécialité ou grade ne peut être portée sur le terrain à l’exception de celles remisent au nom de l’association. Aucun membre ne pourra avoir un grade sur le terrain s’il n’est pas capable d’en assurer pleinement la fonction. Il est nécessaire que chacun obéisse aux ordres de son supérieur sans discuter, sauf si ceux-ci mettent en danger la sécurité des personnes. Discuter les ordres ou ne pas les exécuter crée le désordre et peut causer des accidents.
Il est possible pour une personne de tenir un rôle civil si ce rôle est en relation avec la vie militaire de l’armée de l’époque.

2- Nourriture et bivouac :
L’authenticité est un réflexe qui se travaille même à table et qui ne demande en réalité que peu d’efforts. Juste un peu de vigilance.
Tout ce qui est moderne, s’il est toléré, doit être caché en toute circonstance (sac à dos ou tente).
Tout ce qui est visible doit avoir l’aspect 1939 - 45.
Le campement sera disposé selon un ordre précis de façon à respecter l’authenticité.
Tous les objets modernes (montres, téléphones, boucles d’oreilles, duvets, sacs plastiques, tupperware, sac de sport, etc) sont interdit hors de la zone de stationnement des véhicules.
Si des règles simples doivent être respectées par la vigilance de tous, il est inconcevable que les anciens ne les respectent pas.

3- Activités :
Elles doivent être le plus proche possible de ce que pouvait vivre une recrue et permettre aux participants d’acquérir des connaissances et savoir-faire qui sont ceux des soldats de l’époque.
- Maniement d’armes, école du soldat (ordre serré), marches, exercices et gardes…
- Des corvées de bois, de paille, d’eau seront faites à tour de rôle.
- Des activités réalistes (paye, courrier, inspection, etc) pourront être organisées.

4- Grades :
Les grades doivent être portés en fonction des capacités des personnes sur le terrain et des besoins de l’association. En outre, les gradés doivent avoir été nommés par le bureau. Chaque membre doit faire son maximum pour acquérir les capacités du grade qui lui est supérieur.
Des spécialités opérationnelles pourront être définies selon les aptitudes des différents membres, la pertinence avec l’activité et soumise à validation par le bureau.

5- Règles de sécurité :
Toutes les armes ou répliques présentes sur les bivouacs seront inaptes au tir ou neutralisées.
Aucune munition autre qu’à blanc ou neutralisé n’est acceptée sur les bivouacs.
a) Sur les lieux du bivouac :
- Hors des piquets de garde ou des limites du terrain de reconstitution, les participants ne doivent pas avoir d’armes sur eux.
Celles-ci doivent être rangées dans la tente de l’armurier ou mises en faisceaux.
- Les participants veillent à ne pas allumer de feux près de matières inflammables (paille, munitions, tentes,…).
Une surveillance de feu sera organisée de façon à éviter tout risque d’extinction ainsi que tout danger d’incendie.

b) Avant d’aller au combat ou de partir en campagne :
- Les soldats doivent veiller à s’approvisionner suffisamment en eau et en aliments. Les cadres y veilleront.
- Les soldats doivent veiller à avoir des armes nettoyées et en bon état de fonctionnement. Ils doivent veiller à ce que rien n’obstrue le canon (chiffon de nettoyage,…). Chaque soldat doit s’assurer que son arme n’est pas dangereuse ni pour lui, ni pour les autres.
- Les déflagrations des armes étant importantes il est vivement conseillé de se protéger les tympans en respectant tout de même une authenticité (pas de casque…)

c) Au combat :
Lors des escarmouches la priorité n'est pas de « gagner » mais avant tout de ne pas provoquer d'accident, il faut donc garder la tête froide. Tous les membres de l'association sont responsables de leurs actes et sont donc considérés comme des encadrants. Chaque membre doit veiller à son authenticité et à sa sécurité mais aussi à celle des autres. Il est du devoir de chacun de s’assurer que ces deux critères soient strictement observés pas tous. Bien que la reconstitution soit un loisir, nous utilisons des armes qui même neutralisées présentent toujours des aspects de dangerosités. Il est donc nécessaire de respecter des règles de sécurité.
- Chaque soldat, dès qu’il porte une arme, doit être sérieux et attentif aux ordres donnés.
- Chaque soldat doit respecter les ordres de ses supérieurs et ne pas les discuter ni les refuser sauf si ceux-ci mettent en danger la santé des autres.
- Les soldats ne doivent pas prendre d’initiatives personnelles sans en avoir averti un supérieur et que celui-ci l’ait autorisé.
- Les armes à feu ne seront chargées qu’aux ordres de l’encadrement ou avec son approbation.
- On ne doit tirer qu’aux ordres des supérieurs.
- Lors d’une escarmouche, chaque soldat doit toujours veiller à rester aligné avec ses camarades et à ne pas tirer si une personne se trouve devant lui ou si l’alignement n’est pas bon. C’est nécessaire afin d’éviter une blessure due au souffle de la déflagration ou une blessure causée par des projections de poudre.
- On ne doit jamais viser directement une personne avec son arme et ce quelle que soit la distance (visez au-dessus des têtes ou le sol.) Il faut toujours orienter son arme de façon à ce qu’en cas de tir il n’y ait pas de danger.
- En cas d’incident de tir le soldat concerné doit immédiatement avertir son supérieur.
- La baïonnette reste au fourreau en toute circonstance. Son utilisation sera uniquement autorisée par les officiers dans des activités bien définies à l’avance (cérémonies…).
- Il ne faut jamais mettre sa main, sa tête ou une autre partie du corps au-dessus du canon de son fusil même si celui-ci est déchargé.
- Les simulations de combat au corps à corps sont interdites.



_________________
Rally 'round the flag!
Revenir en haut Aller en bas
Juls



Messages : 7
Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 39

MessageSujet: Re: Proposition de réglement intérieur...   Sam 4 Jan - 18:06



Je me permets de soulever un point que je ne comprend pas.

Dans les citations ci dessus il est mention d'arme à feu démilitarisé (neutralisé) ou inapte au tir et dans les paragraphes en dessous il est mention de condition de tir…  scratch 

Là désolé mais je ne comprend plus

Pour le reste il est bien clair, on comprend facilement ce qui est dit.

Bravo pour le travail  cheers
Revenir en haut Aller en bas
david@gi-mini.com

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 05/02/2013

MessageSujet: Re: Proposition de réglement intérieur...   Sam 4 Jan - 19:24

Je comprend que ce ne soit pas très clair pour qui ne connaît pas le milieu.
Il y' a des armes neutralisées, airsoft et ily'a les armes à blanc ou de calibre civils.
Selon les capacitédes uns et des autres une multitudes de cas peuvent se présenter. Nous faisons aussi régulièrement appel à la location pour tout ce qui est escarmouches/spectacles/tournage ou we tactique.

D'une façon générale, on demande que les armes soient inapte au tir réel de munition, c'est à dire que même en calibre civile, le fusil doit être broché(ce n'est pas imposé par la loi, mais ça paraît être une mesure de bon sens au vu de nos activité).
Les vraies munitions sont interdites sur les terrains de reconstitution, il n'y a pas de pas de tir, il n'y a pas d'armes en capacité de tirer, cela ne ferait qu'ajouter une source d'erreur et de dangerosité (puisque l'histoire à prouver que même les professionnel de l'armée sont arrivé à se tromper parfois).

_________________
Rally 'round the flag!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proposition de réglement intérieur...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proposition de réglement intérieur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GI-Mini :: The Mess : Ici, parlons de tout !-
Sauter vers: